1.Il s’agit d’une chirurgie à pratiquer en dernière solution

La chirurgie doit être proposée lorsque la douleur n’est pas soulagée pas les médicaments au bout de 6 à 8 semaines selon la Haute Autorité de Santé (HAS) HORS les formes hyperalgiques ou paralysantes.

2.La hernie enlevée, des douleurs peuvent persister

La chirurgie retire la hernie et décomprime le nerf. La sciatique (douleur dans la jambe) disparaît dans 80 à 90 % des cas. Le soulagement peut être moindre si le nerf a été comprimé trop longtemps. S’il est trop abîmé, les douleurs persistent et le résultat est décevant. Il ne faut donc pas attendre trop longtemps,

3.Il n’y a pas de petites interventions.

Une chirurgie, même simple comme celle de la hernie discale, peut avoir des complications. Elles restent rares tout de même.
La chirurgie n’empêche pas la récidive c’est à dire la réapparition d’une hernie discale au même endroit. La ré opération n’est pas toujours obligatoire.

4. Risques

Le tabac augmente le risque de hernie et diminue la bonne cicatrisation du dos.

Tout savoir sur l’opération hernie discale cervicale

Tout savoir sur l’opération de hernie discale lombaire