La chirurgie endoscopique du rachis est-elle une méthode fiable ?

La chirurgie endoscopique du rachis est une technique chirurgicale innovante qui présente de nombreux avantages pour le patient. Cette méthode chirurgicale représente une véritable avancée que ce soit en terme de technique ou d’utilisation d’outils comme l’Endospine ® et développé pendant plus de 25 ans par le Dr Destandau.

Mais peut-on pour autant affirmer que c’est une méthode fiable ?

Nous vous proposons d’étudier cette question tout au long de cet article :

Les 6 avantages d’une chirurgie endoscopique du rachis

1. Une diminution du traumatisme musculaire

La chirurgie endoscopique du rachis est aussi appelée chirurgie mini-invasive.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que l’incision réalisée lors de l’intervention chirurgicale est petite.

Ainsi le traumatisme musculaire sera plus faible.

En effet, comptez à peine quelques centimètres. C’est l’espace nécessaire pour insérer le système endoscopique : une longue tige tubulaire munie d’une caméra et d’une lumière à son extrémité permettant au chirurgien de disposer d’une excellente visibilité lors de l’intervention chirurgicale.

D’autres avantages sont directement liés à cette petite taille d’incision: la suture est intra-dermique, aucun fil ne sera à enlever.

Aucune nécessité de soins infirmiers n’est également à prévoir à la suite de l’opération.

2. Moins de pertes de sang

Le geste chirurgical étant moins invasif, cela comporte également comme grand avantage de réduire les pertes de sang occasionnées.

Selon une étude, les pertes de sang dans le cadre d’une opération dite mini invasive sont seulement de 220 ml, contre 511 ml dans le cadre d’une intervention traditionnelle (source).

Avec l’Endospine ®, nous allons étudier cette donnée qui promet d’être moindre encore.

3. Le risque post-opératoire

Dans le cas d’une chirurgie endoscopique du rachis, le risque d’infection post-opératoire est faible.

En ce sens, le geste étant moins invasif pour les muscles et les tendons, le risque infectieux s’en trouve amoindri. De plus, les instruments ne touchent pas la peau car ils sont passés à travers la chemise de l’Endospine ® et la peau est recouverte d’un champ transparent et désinfectée.

De même, le patient récupérera plus rapidement des suites de l’opération ce qui réduira les chances d’apparition d’événements thrombo-emboliques liés habituellement à l’alitement prolongé.

4. Une récupération postopératoire plus rapide : une durée d ’hospitalisation réduite

Une chirurgie endoscopique permet de réduire la durée de l’hospitalisation.

De plus, au centre de chirurgie endoscopique du rachis à Bordeaux Mérignac, la technique de chirurgie mini-invasive est complétée par une méthode de Récupération Améliorée après Chirurgie (RAAC).

Cette technique permet notamment :

  • un lever rapide,
  • de bonnes conditions d’endormissement et de réveil,
  • de réduire le risque de complications liées à l’anesthésie,
  • une meilleure gestion de la douleur,
  • de diminuer le temps d’hospitalisation,

Dans la majorité des cas vous serez en mesure de rentrer chez vous dès le lendemain de la chirurgie !

Vous serez en mesure de conduire, de prendre l’avion ou le train et de reprendre votre vie quotidienne et une activité professionnelle rapidement.

Vous serez également en capacité de reprendre le sport quelques jours après votre opération.

Nous vous invitons cependant à muscler vos abdominaux profonds et vos muscles lombaires afin d’améliorer les suites chirurgicales et diminuer le risque de récidive douloureuse.

5. Des coûts réduits

La durée de votre hospitalisation est un facteur prépondérant à prendre en compte dans le coût total de votre prise en charge.

Vous l’aurez compris, si votre prise en charge est moins longue, mécaniquement les coûts liés au temps d’hospitalisation seront réduits.

Comptez en moyenne entre 24h et 72h d’hospitalisation en cas de chirurgie endoscopique du rachis.

De même, qu’un temps d’arrêt de travail court impactera moins vos revenus.

6. Un aspect plus esthétique

En effet, la cicatrice laissée par l’intervention chirurgicale peut chez certaines personnes constituer un véritable problème :

  • que ce soit un rappel constant de l’opération chirurgicale, période éprouvante psychologiquement et physiquement,
  • ou que ce soit un complexe et une difficulté à exposer la partie de son corps atteinte à cause d’une cicatrice trop voyante.

La cicatrice laissée étant de l’ordre de quelques centimètres en cas de chirurgie endoscopique du rachis, adieu les craintes de devoir afficher une vilaine cicatrice au reste du monde !

Il peut tout de même exister des évolutions péjoratives avec des cicatrices chéloïdes, mais un bon dermatologue peut gommer cet aspect.

II. La chirurgie endoscopique du rachis : est-ce une méthode fiable ?

Technique apparue dès 1993, la chirurgie endoscopique est-elle suffisamment fiable ?

C’est une question légitime que l’on pourrait se poser. Mais quand on parle de méthode fiable, que faut-il comprendre ?

Selon Larousse, une méthode [un circuit, un appareillage…] est fiable : “dès lors qu’elle est capable de fonctionner sans défaillance pendant une période de temps déterminée” (source).

Si nous considérons les nombreux avantages qu’apportent la chirurgie endoscopique du rachis, tout en réduisant de nombreux risques liés à une intervention chirurgicale classique depuis presque 30 ans : nous pouvons aisément affirmer que cette technique chirurgicale est une méthode qui se veut fiable.

De ce fait, la technique de chirurgie endoscopique du rachis a été un véritable bond en avant permettant d’offrir aux patients une prise en charge beaucoup moins lourde !

Bien entendu, comme toute chirurgie, le risque 0 n’existe pas et des risques liés à l’intervention chirurgicale sont à prendre en considération.

Néanmoins les risques sont très faibles et sont plutôt liés à l’anesthésie ou à l’état de santé du patient en lui-même.

A noter que le risque de récidive est estimé à 5 % dans le cas d’une chirurgie endoscopique de hernie discale lombaire.


La compréhension des différents mécanismes qui régissent le corps humain évolue au fil du temps. Tout comme la technologie et les différents outils à disposition du chirurgien.

Le progrès ouvre donc un champ des possibles, comme l’apparition de nouvelles techniques chirurgicales.

C’est le cas pour la chirurgie endoscopique du rachis.

L’objectif de ces nouvelles techniques est donc de gagner en efficacité lors de l’intervention chirurgicale.

En diminuant par exemple le traumatisme subi par le patient, les risques infectieux, les pertes sanguines et les retombées post opératoires liés à l’intervention chirurgicale.

La chirurgie endoscopique du rachis est ainsi une méthode fiable et bien plus efficace qu’une intervention chirurgicale conventionnelle de par les nombreux avantages qu’elle offre.

Enfin, il est aussi à noter que la fiabilité d’une technique chirurgicale est directement liée à l’équipe chirurgicale qui interviendra : son niveau de formation, son expérience, le matériel utilisé etc.

Dans le centre de chirurgie du rachis à Bordeaux Mérignac, c’est une équipe de spécialistes en chirurgie endoscopique du rachis qui est prête à vous accompagner dans l’ensemble de votre prise en charge.

L’accent est également mis sur une prise en charge pertinente, transparente et rassurante pour le patient.

Vous devez vous faire opérer du dos ? Quelle que soit votre localisation, bénéficiez d’une prise en charge rapide et facilitée grâce à notre système Bfordoc !

Optez dès maintenant pour la chirurgie endoscopique du rachis dans un centre réputé et spécialisé en cliquant ici