Douloureuse et invalidante, la sciatique est très reconnaissable à sa douleur vive qui irradie dans la jambe et s’accentue au moindre mouvement. Notre chirurgien du dos, le docteur Amélie Léglise, vous apporte ses conseils pour soulager la sciatique.

Lorsqu’elle se manifeste, la sciatique devient très rapidement difficile à supporter et invite souvent à consulter. Le point avec notre spécialiste en neurochirurgie du dos de la clinique CCER, le Centre de chirurgie endoscopique du rachis de Bordeaux Mérignac.

La sciatique c’est quoi ?

« Ce n’est pas la maladie mais un symptôme »

La première chose à avoir en tête quand on a une douleur sciatique, c’est qu’il s’agit le plus souvent d’un symptôme d’une hernie discale. En effet, lorsqu’un fragment de disque intervertébral comprime un nerf la douleur irradie dans tout le nerf. Dans ce cas, il s’agit d’une hernie située dans le bas de la colonne lombaire, qui comprime le nerf sciatique qui descend dans la jambe. Très douloureuse, la hernie discale peut souvent se résorber d’elle-même sous 3 à 18 mois sans traitement. Cependant, ce délai peut être long à supporter quand la douleur est intense et invalidante au quotidien.

Comment la soulager et la traiter ?

> Médicaments

Comme la hernie discale peut se résorber d’elle-même, on commence toujours par mettre en place un traitement médicamenteux anti-inflammatoire plus ou moins fort. Le but est de maîtriser la douleur pour laisser à la hernie le temps de se résorber.

> Séances kiné

Si malgré les médicaments la douleur persiste, des séances de kiné peuvent venir en complément pour étirer la colonne et soulager la douleur liée à la compression.

> Infiltration ou opération chirurgicale

Après 6 semaines, s’il n’y a pas d’amélioration, il devient nécessaire de consulter un chirurgien pour décider de la mise en place d’infiltrations ou d’une opération chirurgicale.

Bon à savoir : en cas de hernie discale, la mise au repos n’est pas nécessaire d’un point de vue médical. Elle dépend de l’intensité de la douleur provoquée par la compression du nerf et de la tolérance à la douleur.

Vous souffrez ? Consultez votre médecin traitant

L’acte chirurgical n’est pas indispensable pour soulager la sciatique. Cependant, il est souvent nécessaire de consulter votre médecin traitant pour mettre en place un traitement adapté à la gestion de la douleur. Il instaurera un suivi et saura à quel moment vous rediriger vers un spécialiste.

_______________________

Besoin de consulter ou non un chirurgien du dos pour votre sciatique ? Envoyez votre dossier au Dr Amélie Léglise pour un premier diagnostic.